Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CAP cuisine&innovation

Articles avec #suisse tag

Switz Supermarket

3 Septembre 2013 , Rédigé par Véronique Le Berre Publié dans #analyse, #ingrédients, #suisse

C'est tout près la Suisse, et pourtant pas mal de découvertes étonnantes en faisant un tour dans les supermarchés.

Je ne reviens pas sur les très impressionnants rayons de chocolat. Sauf pour préciser que j'ai vraiment découvert un super produit, une MDD de MIgros, à marque Frey : du chocolat satin, avec un peu de beurre de lait, en plus du beurre de cacao, et ça un produit très onctueux, très fondant, très fin.

Switz Supermarket

Outre ça, tout un tas de trucs bizarres pour nous : des oeufs peints, du ketchup appelé "culinary ketchup" ou gourmet (!), du pâté de poisson en tube, des concombres dont la tranche a une forme de coeur (produit en Suisse et venu comme tel, on joue ici aussi sur le marketing territorial)...

Switz Supermarket
Switz Supermarket
Switz Supermarket
Switz Supermarket

Côté produits laitiers, et même rayon lait ribot, on peut au moins dire qu'il y a du choix. Lait ribot (butter milk donc), lassi à la mangue, kefir, nombreuses variétés de yaourts aromatisés vendus à l'unité (goûté l'un au safran sur un lit de confiture de myrtille, pas terrible), de la crème à café, du séré maigre (mais qu'est-ce que c'est donc que cette spécialité suisse ? j'avoue que je n'en avais jamais entendu parler avant la semaine dernière), des briques de lait avec des packs très réussis !

Switz SupermarketSwitz Supermarket
Switz SupermarketSwitz Supermarket
Switz SupermarketSwitz Supermarket
Switz Supermarket

Ensuite il y a un rayon fruits et légumes, beau de loin, très emballé de près, et qui ne m'a pas trop emballée, pour le coup ! A part, un très gros choix de fruits secs au poids...

J'ai pas trainé longtemps au rayon viande mais tout était très emballé aussi, sous vide. Dans un des plus petits supermarchés, un rayon coupe tout petit, 1 tiers poissons, séparé par une vitre de la zone viande. Etonnant et pas super appétissant...

Switz SupermarketSwitz Supermarket

Et puis des produits typiques suisses-allemands :

  • un condiment "aromat" qu'on dilue dans l'eau pour faire une sauce type vinaigrette. j'ai goûté, pas trouvé ça formidable, un fort goût de fécule ; un produit tellement indispensable à certains suisses, qu'ils en ont toujours avec eux quand ils partent en voyage !
  • des pâtes fraîches, spätzle, pâtes allemandes, et gnocchi, plutôt italiennes
Switz SupermarketSwitz Supermarket

Et enfin, des imitations de spécialités françaises, qui sont assez rassurantes sur la spécificité française, et peut-être notre capacité à exporter (à condition de savoir montrer l'intérêt de nos produits)

  • de vilains french croissants pas colorés et sans doute plutôt mous
  • des french dressing, sauces salades, genre de mayonnaise liquide, avec moutarde, fromage... et pas mal de poudre de perlinpinpin
  • des stands pâtisserie qui laissent à désirer
Switz Supermarket
Switz SupermarketSwitz Supermarket
Lire la suite

Au pays du fromage et du chocolat, et des pommes, et du lait, et des pommes de terre...

1 Septembre 2013 , Rédigé par Véronique Le Berre Publié dans #analyse, #ingrédients, #Recette, #pâtisserie, #à emporter, #suisse

Au pays du fromage et du chocolat, et des pommes, et du lait, et des pommes de terre...

Il n'y a pas que du fromage et du chocolat (et des banques, et des lacs, et des montagnes) en Suisse. C'est un carrefour au milieu de l'Europe, où se rencontrent cultures alimentaires allemandes, montagnardes, italiennes, françaises... Et depuis moins longtemps, un espace très cosmopolite où toutes les gastronomies du monde ont trouvé une place. Lors de ma très brève expérience zurichoise, j'ai ainsi :

  • mangé thai (avec du tofu)
  • discuté avec une Suisse mariée à un Turc, dont la culture alimentaire imprègne avec bonheur la sienne
  • appris que quelques hôtels et restaurants de Suisse ont des services dédiés aux Chinois, aux Indiens, qui viennent de plus en plus nombreux faire du tourisme dans le pays
  • mangé une pizza dans un vrai restaurant italien
  • vu un magasin de thé qui propose des dizaines de thé de plus de 40 pays
  • visité plusieurs supermarchés très instructifs (et j'en parlerai plus tard)

Très bon marqueur de ce croisement est l'Alplermaggaroni, un gratin de pâtes (macaroni traditionnellement), avec des pommes de terre bouillies, des oignons frits, de la crème, du fromage, ... et servi avec de la compote de pommes.

A la 1ère bouchée, la sensation sucré/acidité du fromage est bizarre mais finalement le mélange froid / chaud est plutôt agréable. Là-bas, après une journée de randonnée terminée sous la pluie... Il faudra regoûter ici, hors contexte, pour confirmer que c'est bon dans l'absolu ! J'ai la recette (merci Ruth !), je suis armée pour !

L'histoire de cette recette, m'a-t-on dit, c'est qu'un jour, quelqu'un a dû improviser avec ce qui lui tombait sous la main, au moment d'une rencontre entre Suisses allemands et Suisses italiens.

Au pays du fromage et du chocolat, et des pommes, et du lait, et des pommes de terre...Au pays du fromage et du chocolat, et des pommes, et du lait, et des pommes de terre...Au pays du fromage et du chocolat, et des pommes, et du lait, et des pommes de terre...
Au pays du fromage et du chocolat, et des pommes, et du lait, et des pommes de terre...

Le lait c'est un très gros marqueur aussi, dans la cuisine, et en boisson. Ainsi le Rivella, qui est une boisson légèrement pétillante à base de lactosérum, et c'est bon !

De la crème quasi systématiquement dans le café aussi, et les fabricants jouent avec les visuels (de paysages de Suisse par exemple), comme avec des images panini qu'on collectionne.

Et du buttermilk (=lait ribot ?), très acide, très consommé aussi, en témoigne l'étendue du rayon en supermarché.

Au pays du fromage et du chocolat, et des pommes, et du lait, et des pommes de terre...

Je ne me suis pas tellement penchée sur le cas du fromage. Pour l'anecdote, ou pour prouver que la Suisse est le pays du fromage, je donne de la place ici à un biscuit sucré au gruyère suisse. Je n'ai pas goûté... On est dans le même type d'associations de saveurs que dans l'Alplermaggaroni.

En parlant fondue, j'ai seulement appris que pas mal de fromages français alpins ne passaient pas la frontière et étaient inconnus ici.

Au pays du fromage et du chocolat, et des pommes, et du lait, et des pommes de terre...

Pour poursuivre côté sucré, beaucoup de chocolat, pas mal de chocolat au lait, assez peu de biscuits au chocolat somme toute.

Vu pas mal de choses sur une base amande / gingembre.

Tel le Mogenbrot (=pain d'estomac), vendu initialement en pharmacie, une sorte de pain d'épices, enrobé d'un sirop, toujours déjà portionné (comme un médicament !!).

Je n'ai pas refait le même type de recherches qu'en Espagne, mais il me semble qu'ici aussi on fait un peu plus grossier, un peu plus sucré, un peu plus bourratif qu'en France, hormis les gâteaux au chocolats magnifiques que j'ai vu chez Sprüngli.

Une autre spécialité sucrée dans la même veine de la pâtisserie de conservation avec amandes et gingembre, l'Appenzeller Biberli.

Un genre de pain d'épices fourré à la pâte d'amandes, sauf que celui que j'ai goûté contenait du noyau d'abricot (encore !! c'est peut-être assez habituel un peu plus à l'est de l'Europe somme toute, même si Pedro et Ruth ont eu l'air aussi surpris que moi !).

Une vraie spécialité que l'on trouve partout, parfois assez grands et bien décorés avec des messages d'amour en sucre ou des dessins de montagne...

Appenzeller Biberli, mangé sur le bateau qui nous emmenait à Lucern, avec le Vrai couteau suisse !Appenzeller Biberli, mangé sur le bateau qui nous emmenait à Lucern, avec le Vrai couteau suisse !

Appenzeller Biberli, mangé sur le bateau qui nous emmenait à Lucern, avec le Vrai couteau suisse !

Au pays du fromage et du chocolat, et des pommes, et du lait, et des pommes de terre...

On en voit notamment sur les fêtes foraines ces Appenzeller Biberli et Mogenbrot, au milieu des stands de chouchous, barbe-à-papas et nougats de Montélimar.

Un bon lieu, les fêtes foraines pour se rendre compte que les Suisses ont pas mal apprivoisé eux aussi la cuisine à emporter, qu'il y a du choix, et qu'ils n'ont pas peut-être pas besoin d'aide pour être acteurs de Junk-food ! On trouve ainsi :

  • des tartines de garlic bread (contre les vampires et les petites faims ! cf photo)
  • des tartines de pain et raclette
  • des chips fraîches bien dorées, bien grasses
  • des grosses saucisses grillées, enveloppées dans un papier et vendues avec un bout de pain
  • pas mal de plats cuisinés à emporter : Alplermaggaroni, rizotto, pizza-sandwich...

Et des verres réutilisables consignés et des poubelles de tris, bien en accord avec l'image d'un pays propre, que l'on peut avoir dans nos clichés !

Au pays du fromage et du chocolat, et des pommes, et du lait, et des pommes de terre...

Take away plus sympa, plus poétique, les glaces. Pas vraiment des spécialités suisses mais un bel exemple d'intégration, parfaitement adapté aux températures hautes de l'été et à cette ambiance de flânerie au bord de lacs.

Mon cornet : sorbet ananas basilic, à Lucern, en touriste !

Au bord du lac de Zurich, près des baigneurs, une certaine forme de savoir-vivre !Au bord du lac de Zurich, près des baigneurs, une certaine forme de savoir-vivre !

Au bord du lac de Zurich, près des baigneurs, une certaine forme de savoir-vivre !

Au pays du fromage et du chocolat, et des pommes, et du lait, et des pommes de terre...

Pour clôturer un bon repas, la liqueur locale, Alpenzeller, mélange de plantes, quelque chose entre la Suze, la Chartreuse et l'Unicum hongrois. Je crois que je louerais davantage ses propriétés digestives que gustatives ! Un peu trop amer pour moi.

Au pays du fromage et du chocolat, et des pommes, et du lait, et des pommes de terre...

Et je termine par une autre spécialité aux pommes de terre, le Rösti, une sorte de galette de pommes de terre, pas goûtée encore. Pas sûr que l'exemplaire que je vais tester m'en donnera l'exact ressenti, mais on verra !

Lire la suite

La Suisse, le pays du chocolat...

28 Août 2013 , Rédigé par Véronique Le Berre Publié dans #pâtisserie, #ingrédients, #suisse

... et du fromage. Mais faute d'aimer le fromage, je me suis concentrée sur le chocolat pendant ces 3 jours en Suisse allemande.

J'ai cherché les boutiques de chocolatiers à Zurich, il n'y en a pas tant que ça en fait, je me demande s'il n'y en a pas plus à Brest ! Serait-ce donc un mythe le chocolat suisse ?

Bilan de mes investigations sérieuses, menées par conscience professionnelle et pas par gourmandise bien entendu !

La Suisse, le pays du chocolat...

En grande distribution, ici chez Migros, un rayon chocolat impressionnant ! Une partie de l'offre en français, du noir, du "lait" et pas mal de produits avec des inserts : amandes, noisettes, fruits secs, praliné... Rien de très étonnant dans les mélanges et peut-être même plus de classicisme qu'en France somme toute. On ne partage que la marque Lindt, sans les recettes Création Lindt Dessert.

Autant finalement de chocolat noir que de chocolat au lait. Savoir-faire sur le chocolat noir, goût pour le lait pour le chocolat au lait (et à ça rien d'étonnant, on met vraiment du lait et de la crème partout ici !).

Quelques formats et recettes sympas, joliment mises en valeur dans un pack plutôt réussi.

Quelques formats et recettes sympas, joliment mises en valeur dans un pack plutôt réussi.

Une marque qui peut laisser perplexe ! Et qui m'a pas donné très très envie !

Une marque qui peut laisser perplexe ! Et qui m'a pas donné très très envie !

La Suisse, le pays du chocolat...

Tout près de la gare, sur la rue très connue de Bahnofstrasse, la chocolaterie Läderach, très renommée, la première (et la seule) que j'ai trouvée lors de mon 1er tour de la ville. Mon 1er achat de chocolat suisse, avec un petit goût de revenez-y.

Plusieurs "stands" dans la boutique et un espace démo. Bouchées pralinées, bonbons chocolat fourrés enveloppés, tablettes et objets cadeaux suisses enveloppés, et surtout un beau choix de plaques de chocolat avec inserts à acheter au poids, dont une recette de saison mise en avant en ce moment : chocolat blanc et fraise, avec de belles marbrures.

La Suisse, le pays du chocolat...La Suisse, le pays du chocolat...La Suisse, le pays du chocolat...
La Suisse, le pays du chocolat...

J'ai aussi appris qu'ici Lindt et Sprüngli sont 2 sociétés différentes, mais on ne visite plus l'usine Lindt. Je me suis contentée des boutiques Sprüngli, vraiment haut de gamme, qui a développé une belle offre autour du chocolat : crèmes glacées, pâtisserie, macarons, salon de thé et vente à emporter. Et des boutiques pleines de touristes asiatiques, et des vendeuses qui parlent plusieurs langues, facilement. Mes amis suisses m'ont dit que dans pas mal de boutiques de luxe ici (les bijouteries notamment), il y a des vendeurs indiens et chinois notamment pour s'adresser particulièrement aux clients étrangers.

Tous petits mais délicieux macarons. Ceux au champagne notamment, très beaux et très bons, même si ça fait pas très suisse, ça fait très luxe !Tous petits mais délicieux macarons. Ceux au champagne notamment, très beaux et très bons, même si ça fait pas très suisse, ça fait très luxe !
Tous petits mais délicieux macarons. Ceux au champagne notamment, très beaux et très bons, même si ça fait pas très suisse, ça fait très luxe !Tous petits mais délicieux macarons. Ceux au champagne notamment, très beaux et très bons, même si ça fait pas très suisse, ça fait très luxe !Tous petits mais délicieux macarons. Ceux au champagne notamment, très beaux et très bons, même si ça fait pas très suisse, ça fait très luxe !

Tous petits mais délicieux macarons. Ceux au champagne notamment, très beaux et très bons, même si ça fait pas très suisse, ça fait très luxe !

Des truffes à consommer "le jour même", des chocolats "bijoux" enveloppés de froufrous, et des tablettes de vrais chocolat de crus (dont criollo maracaïbo, qui se défend !)Des truffes à consommer "le jour même", des chocolats "bijoux" enveloppés de froufrous, et des tablettes de vrais chocolat de crus (dont criollo maracaïbo, qui se défend !)Des truffes à consommer "le jour même", des chocolats "bijoux" enveloppés de froufrous, et des tablettes de vrais chocolat de crus (dont criollo maracaïbo, qui se défend !)

Des truffes à consommer "le jour même", des chocolats "bijoux" enveloppés de froufrous, et des tablettes de vrais chocolat de crus (dont criollo maracaïbo, qui se défend !)

Et j'ai vu aussi une chocolaterie "moche" où j'ai eu plus l'impression de me trouver dans une charcuterie, à cause de ces plateaux en métal et de ces fleurs très vives en tissu. Je ne suis pas allée plus loin là du coup !Et j'ai vu aussi une chocolaterie "moche" où j'ai eu plus l'impression de me trouver dans une charcuterie, à cause de ces plateaux en métal et de ces fleurs très vives en tissu. Je ne suis pas allée plus loin là du coup !

Et j'ai vu aussi une chocolaterie "moche" où j'ai eu plus l'impression de me trouver dans une charcuterie, à cause de ces plateaux en métal et de ces fleurs très vives en tissu. Je ne suis pas allée plus loin là du coup !

Lire la suite