Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CAP cuisine&innovation

Lire les étiquette, des fois ça fait peur

19 Août 2013 , Rédigé par Véronique Le Berre Publié dans #ingrédients, #analyse

Je ne suis pourtant pas du tout méfiante vis-à-vis des "grosses boutiques de l'agroalimentaire" en principe. Je sais combien d'entreprises font bien leur travail, tout en proposant des coûts maîtrisés ; mais je suis plutôt en colère contre ceux qui font n'importe quoi et nuisent à l'image entière du métier.

N'empêche... l'autre jour, j'ai un peu ironisé et critiqué les achats de ma mère : des "galettes royales" achetées chez un hard discounter. 26 ingrédients, pas un de moins, et de tout, du texturant, du conservateur, des arômes, du colorant et du noyau d'abricot pour remplacer la pâte d'amande. Bref... 6 ingrédients à la base dans la galette des rois ! Et cerise sur le gâteau, ces bons petits biscuits venaient de l'autre bout de l'Europe, alors que les biscuitiers d'ici fabriquent des produits pour cet autre bout de l'Europe aussi sans doute..

Lire les étiquette, des fois ça fait peur

Je me suis donc bien moquée et puis j'ai acheté des cookies cranberry / chocolat blanc, prometteurs. Et aussi appétissants en vrai que sur la photo du packaging.

Hélas, je n'y ai pas retrouvé le goût caractéristique des cookies, même si ce n'était pas mauvais.

Lire les étiquette, des fois ça fait peur

Et puis, j'ai regardé l'étiquette, et je me suis dit qu'il y avait beaucoup trop de choses là-dedans et qu'en fait de cranberry, c'était un peu du vent ! Mais pour le prix, faut pas non plus s'attendre à des miracles... Produit à marque de distributeur, le fournisseur n'a pas signé...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article