Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CAP cuisine&innovation

4 heures ce soir sur les photos et mises en page des articles... je n'en suis

28 Juin 2013 , Rédigé par Véronique Le Berre

4 heures ce soir sur les photos et mises en page des articles... je n'en suis encore qu'au 9 décembre, presque rentrée d'Inde mais je n'ai pas du tout fini encore. ça me donnerait presque le cafard de revivre mon expérience là-bas au travers de ces billets ! ça paraît encore si proche...

Lire la suite

Vivement le retour en cuisine...

25 Juin 2013 , Rédigé par Véronique Le Berre

Il ne me reste plus que quelques jours pour pouvoir consulter l'ancienne plateforme de mon blog, comme base des mises en page des articles ici sur over-blog, les blog ouestjob s'éteignent à la fin de la semaine... j'y passe des soirées entières à replacer les photos, indiquer les tags et refaire les liens. Hâte d'en avoir fini. J'en suis arrivée à octobre 2012, j'attaque les billets réalisés en Inde demain, un gros pavé en perspective.

Un seul avantage, je remets la main sur des billets écrits il y a plusieurs mois et oubliés, des idées de recette, des reportages sur le monde de la pêche...

Et si l'on rajoute à ça, l'inauguration du Centre Culinaire Contemporain toute la semaine dernière, qui a consumé une sacrée dose de mon énergie, pas eu le temps de penser à cuisiner.

J'ai même fait la journée de la malbouffe aujourd'hui : McDo à midi, pizza congelée ce soir...

Vivement que l'inspiration et le temps revienne ! J'ai envie d'utiliser mes mains et un couteau !

Lire la suite

Un week-end en cuisine

16 Juin 2013 , Rédigé par Véronique Le Berre Publié dans #Recette

Un week-end en cuisine

Sur le principe d'une recette de Thierry Bryone, un de mes collègues cuisiniers, très fort en produits laitiers et en cuisine italienne.

Pâtes à la roquette,

avec les ingrédients du bord, il me manquait la crème pour faire une crème de roquette...

J'ai sué la roquette et du persil (achetés au marché des Lices, le matin), dans un peu d'huile d'olive. Puis : broyé, avec quelques noix de cajou et un peu de fromage râpé, c'est là qu'il m'a manqué un peu de crème

Comme pour un rizotto, j'ai nacré les pâtes dans un peu d'huile d'olive, puis mouillé avec du bouillon de poulet (fait moi-même et congelé).

Une fois les pâtes cuites, j'ai mêlé les 2 préparations et ajouté des champignons frais émincés et un peu de feuilles de roquette.

Pas aussi bon que la recette originale, un peu plus léger cependant et pas trop mal quand même.

Un week-end en cuisine

Cheese Cake aux fruits

ça reste le tube du moment, pour le dessert. Ce coup-ci, abricots, sirop de verveine (des feuilles infusées une petite heure dans un sirop de sucre), Digestives (encore ! je devrais leur demander de me sponsoriser vu la publicité que je leur fait !), yaourt au bifidus. Une heure au frais, et pas mal du tout.

Si c'était à refaire : laisser un peu plus longtemps macérer les abricots dans le sirop de verveine.

Et j'ai ouvert aujourd'hui 2 autres pages, qui demanderont à être nourries petit à petit :

  • les Bonnes Bouteilles : je vais essayer de prendre en photo les petits vins qui croiseront mon chemin ; je vais essayer surtout de trouver un moyen de rendre cette page accessible à d'autres pour créer là une bibliothèque utile et participative
  • Petites Pépites ? ici ce sera la place des idées de produits, de concepts à développer, que je ne développerai sans doute jamais moi-même, pour le cas où ce soit de bonnes idées que quelqu'un voudrait reprendre au vol...

Et j'ai aussi fait une soupe de fanes de radis, qui ne méritait pas de photo... Et que je vais aller déguster de ce pas.

Lire la suite

Co-branding

12 Juin 2013 , Rédigé par Véronique Le Berre

Co-branding

Kraft a racheté Lu, c'était il y a quelques années déjà. Et maintenant, au marketing, ils s'essaient à la synergie de marque et s'amusent un peu à mélanger les goûts.

J'ai goûté le Milka aux Tuc, avec curiosité, parce que j'avais été bombardé de pub.

Alors ?

Le chocolat Milka c'est un peu trop sucré à mon goût ; Les Tuc c'est trop salé.

Et ensemble ? Eh ben, pas mal du tout, j'ai un peu eu l'impression que ce ne sont pas de vrais TUC, qu'ils sont moins cassants, plus croquants, que le chocolat était plus doux.

Le temps d'analyser tout ça, j'ai mangé la tablette en entier... devant la télé, après le repas, comme sans doute c'est prévu d'être mangé par des adultes qui se prennent pour des enfants...

Et je ne suis même pas payée pour dire tout ça ! Le chocolat ça aide à tenir le coup quand on a beaucoup de travail, merci l'industrie, qui entretient cette inclination !

Lire la suite

La recette complète du Cake à la clémentine, au chocolat blanc, aux noix de cajou

3 Juin 2013 , Rédigé par Véronique Le Berre Publié dans #Recette, #pâtisserie

les ingrédients :

  • 2 œufs entiers
  • 150 g de farine complète
  • 170 g de sucre
  • 1/3 de sachet de levure chimique
  • 10 cL d'huile (type isio4)
  • 150 g de chocolat blanc
  • 3 belles clémentines
  • 60 g de noix de cajou non salées

 

facultativement :

  • remplacer un peu de la farine par un peu de poudre d'amande (20-30 g)
  • remplacer un peu de sucre par du miel (20-30 g et commencer par peser le miel, puis compléter par le sucre)

 

les étapes préliminaires :

  • beurrer / fariner un moule à cake
  • détailler les segments de clémentine
  • chauffer le wok, sauter à sec les noix de cajou, puis les segments de clémentine, jusqu'à ce qu'ils dorent. Ainsi on torréfie les noix de cajou et elles auront plus de goût ; et on durcit un peu la peau des clémentines qui se déferont moins dans le cake à la cuisson. J'ai copié là une technique apprise pendant mon voyage en Inde, avec les noix de cajou et les raisins, pour les biryani et korma.
  • Mettre le four à chauffer à 180°C

 

la fabrication de la pâte :

  • blanchir fortement les œufs entiers et le sucre (ou le mélange sucre / miel) jusqu'à avoir un mélange bien mousseux (au batteur électrique éventuellement), pour que le dessus du cake meringue un peu à la cuisson.
  • ajouter farine, levure (et éventuellement poudre d'amande)
  • fondre le chocolat (à bain-marie très doux : le chocolat blanc durcit si la température est trop haute) et l'ajouter à la pâte
  • mélanger la pâte avec les segments de clémentine et les noix de cajou entières et enfourner, entre 45 minutes et une heure.
Une de ces photos à retrouver dans le hors-série cuisine de Bretagne Durable paru il y a quelques jours, Ma recette est publiée parmi 36 recettes de saisons proposées par des chefs et des blogueurs bretons.
Une de ces photos à retrouver dans le hors-série cuisine de Bretagne Durable paru il y a quelques jours, Ma recette est publiée parmi 36 recettes de saisons proposées par des chefs et des blogueurs bretons.Une de ces photos à retrouver dans le hors-série cuisine de Bretagne Durable paru il y a quelques jours, Ma recette est publiée parmi 36 recettes de saisons proposées par des chefs et des blogueurs bretons.

Une de ces photos à retrouver dans le hors-série cuisine de Bretagne Durable paru il y a quelques jours, Ma recette est publiée parmi 36 recettes de saisons proposées par des chefs et des blogueurs bretons.

Lire la suite

Tiramisu / Cheese Cakes fruités

1 Juin 2013 , Rédigé par Véronique Le Berre Publié dans #Recette, #pâtisserie

Une petite recette sucrée à manger dans un verre, à mi-chemin entre le tiramisu et le cheese cake :

  • couper de la rhubarbe crue en tronçons de quelques millimètres
  • faire un sirop 1/3 sucre ; 2/3 eau
  • quand le sirop bout, le verser sur la rhubarbe, qui va alors confire tout doucement (c'est avec Nathalie Beauvais que j'ai appris à faire ça)
  • remplir le verre au quart environ avec la rhubarbe et le sirop (pas trop de sirop), un peu refroidis
  • par dessus, broyer grossièrement 2 Digestives (ah ces biscuits anglais...!) par verre
  • ajouter le yaourt (1 par personne ; moi j'utilise des yaourts au bifidus de la marque la plus connue, ou pas)
  • placer au frigo pendant au moins une heure, et déguster.

On peut remplacer la rhubarbe par des fraises et un peu de sucre (ou un peu de salade de fruits frais), les Digestives par des palets, des speculoos ou des petits beurres, sucrer le yaourt, mélanger le yaourt avec un peu de crème, utiliser plutôt du fromage blanc (et y ajouter un peu de chantilly), ajouter un peu de noisettes torréfiées sur le dessus... bref, les combinaisons sont infinies.

L'important pour la texture c'est de mettre les biscuits entre les fruits et le yaourt, ainsi le biscuit s'imbibe et devient moelleux (et c'est pas mal quand il est broyé irrégulièrement car il reste des morceaux croquants au milieu) et le yaourt sèche un peu, devient plus ferme.

Une variante ratée par contre : j'ai essayé avec des fruits réduits dans un peu de beurre, et c'était pas bon du tout car on retrouvait à froid, le goût du beurre cru, trop lourd pour un dessert froid.

J'ai proposé cette recette cette semaine dans un mail envoyé aux personnes que j'ai gardées en contact dans mon ancien poste et que j'ai rencontrées pendant cette année d'aventure en cuisine, mais je me demande s'il n'a pas été un peu bloqué ce mail...

Recette un peu d'actualité, je viens de tomber sur un site internet entièrement consacré au tiramisu ; 1ère impression : mais comment peut-on consacrer un site à cette seule recette ?? Au final, j'y ai passé un bon petit quart d'heure, j'ai appris des légendes quant à l'origine de la recette, et je pense que j'y reviendrai car certaines recettes proposées, bien expliquées et joliment illustrées donnent plutôt envie !

Lire la suite