Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CAP cuisine&innovation

Manger vite, et super bien, ou bien

4 Novembre 2014 , Rédigé par Véronique Le Berre Publié dans #restaurant, #à emporter

Manger vite, et super bien, ou bien

Comme je n'ai pas le temps de me consacrer à la réflexion sur les sujets que je continue à mettre dans le panier des "billets blog à rédiger", je continue à raconter ma vie...

Partant de Rennes vendredi midi pour aller à Brest, j'ai décidé de passer par la route du centre, parce que c'est pas vraiment plus long, et surtout parce que j'avais très envie depuis longtemps de tester la Cantine des Chefs à Carhaix, l'initiative de Laurent Bacquer (ex Eventail des Saveurs et maintenant Le Bistrot ki coz - comment ça se traduit du breton ça ?? vieux chien ?) et de Jean-Claude Spégagne (le Bienvenue à Roudouallec). La boutique est située en face du McDo de Carhaix (et collée à la Biocoop), alors les Chefs jouent le jeu de mots : fastgood.

Le concept : des recettes de chef, en bocaux, frais, à consommer sur place ou à emporter. La maison consigne les bocaux mais fournit gracieusement les couverts.

J'ai choisi le cassoulet de merlu BZH, avec des haricots coco, et de belles saveurs d'épices et de fumet de crustacés, et un petit crumble croquant sur le dessus.

Suuuuuper bon !!!

Le poisson a un goût de poisson, et n'est pas trop cuit, il y a une belle association de saveurs et de textures. Et c'est gourmand et copieux, les haricots sont bien confits comme il faut, mélangés à de beaux morceaux de lard.

J'ai aussi pris une mousse au chocolat, proposée avec un biscuit croquant chocolat cardamone. Parfaitement bien dosé aussi.

Et pourtant je n'ai pas donné toutes ses chances au produit : j'ai mangé en conduisant, en jonglant comme je pouvais entre le bocal, la fourchette et le volant. Si je le précise, c'est parce que ça m'a fait manger lentement, et que ça en valait le coup, pour apprécier les libérations de saveurs, et que le bocal est resté chaud, bien comme il faut.

Et en plus, la déco que j'ai aperçue vite fait m'a parue bien, elle n'en fait pas trop, elle est simple et conviviale. Et les étiquettes et tout l'univers graphiques sont aussi très réussis, gourmands, sympas, évoquant clairement la bonne qualité sincère.

ça s'entend que j'ai vraiment aimé, non ? Alors pour transmettre ce plaisir, j'ai laissé mes bocaux à mes parents, pour qu'ils aient eux aussi l'occasion d'y aller. Et si ils prenaient eux aussi l'offre à emporter et continuaient la chaîne ? (Papa, Maman, si vous lisez ceci ?). Et si on lançait ce concept sur les réseaux sociaux ? A qui la plus longue chaîne de transmission de bocaux ?

Manger vite, et super bien, ou bienManger vite, et super bien, ou bienManger vite, et super bien, ou bien

Je profite de ce billet pour relater 2 autres expériences de "manger vite et mieux que mal" :

Testé au nouveau centre commercial Alma à Rennes (j'aime pas beaucoup les centres commerciaux), le concept de Bagel (j'aime pas trop les bagel) du concept Brueggers, chaîne américaine.

Je viens de chercher le site internet en France, pas à jour, il indique "soon opening in France". Eh non, pas soon, already, vu que j'ai testé et que j'étais surement pas la première.

Bon alors, qu'est-ce que j'allais faire dans cette galère ? Je risque de pas retourner à l'Alma de sitôt, alors l'envie d'essayer a gagné.

Le concept : on choisit le bagel de son choix (plain, muesli, cheddar, et un 4ème que j'ai oublié) et puis la garniture. J'ai pris "saumon", saumon fumé, avec du creamcheese (evel just !), de la salade, des carottes. Le sandwich est préparé à la commande et on vous remet un genre de buzzer qui vibre quand c'est prêt, comme au Capucin Gourmand à Toulouse.

J'ai aimé : le pain chaud, la garniture fraîche, le contraste de température ; la texture du pain, assez moelleux à l'intérieur et une croûte un peu craquante quand même ; l'association de saveurs assez équilibré ; les carottes qui apportent du croquant ; le fait qu'on vous coup le bagel en 2, ce qui le rend facile à manger avec une seule main (j'ai encore mangé dans ma voiture...)

J'ai moins aimé : le pain qui colle un peu aux dents ; le non traçage des ingrédients, l'absence d'histoire véhiculée en 1ère approche, j'ai trouvé que ça manquait un peu de fond, pourquoi on me fait manger un truc américain, pourquoi je vais aimer, d'où viennent les ingrédients, d'Amérique aussi ?

Manger vite, et super bien, ou bienManger vite, et super bien, ou bienManger vite, et super bien, ou bien
Manger vite, et super bien, ou bien

Et puis, j'ai aussi eu besoin ces derniers temps d'acheter à manger à la boulangerie de la gare de Rennes, juste avant de prendre le train.

Tant qu'à ce qu'on me donne un sachet pour transporter mes achats, eh bien, j'aime autant que ce soit ce type-là, fait ici et biodégradable.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article